Prise en charge de votre bébé pendant votre séjour en maternité

Dès sa naissance votre enfant est pris en charge par l’équipe médicale.

La sage-femme réalise le premier examen de mise en route des fonctions vitales.

Le pédiatre intervient dans les premières 24h avec un examen médical complet. Lors de celui-ci vous serez informée de la suite de la prise en charge par la puéricultrice, ainsi que de la visite de l’ostéopathe et de la puéricultrice de PMI pendant le séjour.

Le personnel médical observe votre bébé pour veiller à sa bonne adaptation physique et biologique, de sa naissance jusqu’à la sortie de la maternité.

Au 2ème jour le test auditif sera effectué par l’auxiliaire de puériculture.
Au 3ème jour le test de dépistage (Guthrie) sera effectué par la puéricultrice.

La veille de votre sortie, la puéricultrice vous expliquera le contenu du carnet de santé de votre enfant et vous donnera des informations sur les démarches à suivre pour : le suivi médical de votre enfant, la sage-femme à domicile, les visites médicales, le rendez-vous éventuel pour tout examen particulier, le relais PMI éventuel.

Le jour de votre sortie, votre bébé est examiné par le pédiatre. Il évalue son état de santé à 3 ou 4 jours de vie. Il vous donnera les dernières informations médicales avant votre retour à domicile.

Les soins de bébé

A la naissance, le bébé est placé sur votre ventre. Un certain nombre de soins peuvent être faits sans le séparer de vous. L’adaptation du bébé à la vie extra-utérine est la priorité : il doit bien respirer et ne pas se refroidir. Les soins de routine (pesée, cordon ombilical, mensurations…) peuvent être reportés après le peau à peau.

Après la naissance, le nouveau-né est en position fœtale, il lui faut quelques heures avant de se « déplier ».

Le vernix, cette substance épaisse jaune qui recouvre son corps, a un rôle protecteur. On conseille de la laisser. Quant au premier bain, il peut attendre deux ou trois jours.

maternité nîmes

 

Vous pouvez lire :

L’art de l’allaitement maternel (La Leche League).
L’allaitement de mon enfant ; clés pour un allaitement réussi (Parents Hachette).
La voie lactée (Jouvence).

Vous pouvez voir aussi :

www.info-allaitement.org
www.allaitement-jumeaux.org
www.coordination-allaitement.org
www.solidarilait.org
www.lllfrance.org

L’allaitement

maternité nîmes

Dès la fin de la grossesse, certaines hormones favorisent l’allaitement. Les seins secrètent du colostrum. Ce premier lait, jaune orangé, est très précieux : il contient une grande quantité de vitamines, de minéraux et d’anticorps, qui protègent le nourrisson contre les infections.

Il est important de profiter de la première période d’éveil du nouveau-né, habituellement dans les deux premières heures, pour le mettre au sein. Plusieurs bébés prendront le sein correctement, d’autres le toucheront ou le lécheront ce qui stimulera la production de lait par sa mère.

Quelques bébés peuvent être très fatigués après leur venue au monde et ne sont pas prêts à boire. Si c’est le cas de votre enfant, maintenez-le en peau à peau pour le stimuler et essayez plus tard.

La production de lait répondra à la loi de l’offre et de la demande : plus les seins se vident souvent, plus ils produisent de lait. Au contraire, moins ils sont stimulés, moins ils en produisent.

Laissez votre bébé établir son propre rythme et faites-lui confiance. S’il dort très longtemps, observez-le et dès qu’il manifeste des signes d’éveil, même légers, mettez-le au sein.

Le personnel de la maternité est à votre disposition pour vous accompagner, vous conseiller et vous aider à vivre cette belle expérience avec votre enfant.

Allaiter son enfant est une décision qui appartient à chacune. Il n’existe pas de modèle, chaque histoire est différente et unique.

 

Top