Pour votre plus grand confort, nous accordons une attention particulière à la propreté de nos locaux mais aussi à la maîtrise des risques de contamination liés à l’environnement.

Des attentions et une signalétique pour vous informer

Au quotidien, nos équipes sont vigilantes au maintien de la propreté et de l’hygiène de tous les espaces de vie au sein de l’établissement. Toute opération de nettoyage sera indiquée par des éléments de signalétique adaptés interdisant momentanément l’accès aux locaux.

 

Des équipes spécialisées

Nos équipes hôtelières sont régulièrement formées aux bonnes pratiques de nettoyage et de désinfection des locaux.

Toute nouvelle personne embauchée suit, lors de son parcours d’intégration, un module de formation spécifique lui permettant d’acquérir les connaissances techniques de base de son métier.

Des contrôles permanents et rigoureux pour le respect des bonnes pratiques

Afin d’évaluer la qualité de nos prestations de nettoyage, notre responsable hôtelier effectue des contrôles quotidiens.

Il veille tout particulièrement au respect de la tenue du personnel, de la présentation du chariot et des matériels, des protocoles de bionettoyage et à la bonne utilisation des produits.

Ces contrôles sont renforcés par des prélèvements microbiologiques des surfaces. Chaque opération de nettoyage fait l’objet d’une traçabilité qui nous permet d’identifier tant l’opérateur que le type de protocole mis en oeuvre.

Des méthodes de travail formalisées

Nos protocoles de nettoyage/désinfection des locaux s’adaptent à chaque type de local concerné (chambre, salle d’opération…). Les points de contact des mains font l’objet d’une attention toute particulière. Il en est de même pour les mobiliers et matériels à la fois les plus proches des patients, les plus manipulés mais aussi les plus sales. L’ensemble de nos méthodes est validé par l’équipe d’hygiène hospitalière.

Des matériels de pointe pour une meilleure efficacité

L’ensemble des équipements utilisés pour les opérations de bionettoyage est adapté au milieu hospitalier. Afin de préserver notre environnement, la clinique déploie des méthodes d’entretien des locaux écologiques, qui n’utilisent pas de produit chimique.

 

Des méthodes originales au service de la performance et de l’efficacité


En parallèle, la clinique a conclu un partenariat avec une cleantech* française pour la production autonome de produits détergents désinfectants, exempts de toute nocivité (santé, environnement). Nous fabriquons nous-mêmes nos produits désinfectants et détergents grâce à une technique particulière. Entièrement conçue en France, cette technique permet de fabriquer en interne des produits de bionettoyage à partir d’eau, de sel et d’électricité, grâce à l’électrolyse. Cela produit une solution désinfectante (HCIO), ou une solution détergente et dégraissante (NAOH).

Des matériels de pointe

Une nouvelle auto-laveuse pour la mécanisation de l’entretien de l’ensemble des sols. La vapeur pour la rénovation des surfaces. Cette méthode écologique élimine toutes les salissures récentes ou anciennes.
Des nouveaux chariots et des équipements de bionettoyage de dernière génération.

* Les cleantech (ou clean technology) sont les techniques et les services industriels qui utilisent les ressources naturelles (énergie, eau, matières premières) dans une perspective d’amélioration importante de l’efficacité et de la productivité.

La Polyclinique Grand Sud mène un travail de valorisation de l’équipe de bionettoyage afin d’allier performance et qualité de vie au travail.

Principes directeurs :

  • Une gestion globale de l’équipe sans cloisonnement,
  • Une implication totale de l’équipe dans la définition de ses bonnes pratiques et son organisation du travail,
  • La polyvalence des postes,
  • La spécialisation du travail des personnes par semaine,
  • La réduction du travail de nuit,
  • La répartition équitable des postes et des roulements de repos,
  • L’introduction de techniques de nettoyage plus performantes.

Un volet social ambitieux

  • Une professionnalisation des métiers avec :
    • des formations sur mesure
    • la définition des protocoles et des fiches techniques de nettoyage, de désinfection, d’échéanciers des travaux ainsi qu’une grille d’autocontrôle.
  • Des actions spécifiques pour lutter contre les troubles musculo-squelettiques.
  • Un programme de prévention des risques psychosociaux en collaboration avec une psychologue du travail.

 

Top